Généralités

Quelles parcelles observer ?

Des observations donnant lieu à des notations sont à réaliser sur de parcelles à comportement homogène. La parcelle peut être soit représentative du vignoble (« point moyen »), soit très sensible à une maladie ou un ravageur, ou réputée pour sa faune auxiliaire. Cette dernière configuration est en général la plus intéressante.

Quand observer ?

Les observations sont à réaliser à certains moments clefs qui dépendent à la fois du stade phénologique de la vigne, de la pression parasitaire, de la biologie du bioagresseur ou de l’auxiliaire concerné, mais aussi des conditions météorologiques…Ce tableau (à faire !) récapitule les observations pouvant être réalisées dans vos parcelles de vigne selon le stade phénologique.

Quels rangs observer ?

Dans la parcelle à observer, choisir au hasard 4 inter-rangs, représentatifs de la parcelle. Observer plusieurs ceps des 2 rangs, sur une face chacun : le parcours se fait alternativement de gauche à droite dans l‘inter rang. En règle générale, les observations se font sur 25 ceps pris au hasard dans ces 4 rangs.

Les observations se feront toujours sur ces 4 mêmes inter rangs.

Il est par ailleurs intéressant de faire un tour dans la parcelle pour compléter l’information.

Qu'observer ?

Selon ce que l’on recherche, on observera soit des feuilles, soit des grappes, ou encore on réalisera un battage / secouage du cep, ou on utilisera du matériel spécifique (différentes formes de pièges…).

Le protocole d’observation pour chaque ravageur et maladie a été détaillé dans les parties leur étant dédié.

Résumé du protocole d’observation des principaux ravageurs

Le tableau ci-dessous récapitule pour les principaux ravageurs ce protocole.

En savoir plus

 

Besoin d'informations ?