Autres ravageurs secondaires

De nombreux autres insectes peuvent s’attaquer à la vigne. Les dégâts sont cependant très localisés et ne se rencontrent que très rarement dans nos vignobles.

Thrips (frankiniella occidentalis)

C’est un insecte minuscule, il mesure 0.6 à 0.8mm. Il est de forme allongée, de jaune clair à brun clair. Il se déplace rapidement à la surface des feuilles.

Ses larves piquent les feuilles qui se décolorent alors partiellement. Les pousses peuvent être rabougries et la croissance de la vigne peut être ralentie. Les attaques sur les baies se traduisent par des plaques craquelées, les raisins de table peuvent être alors invendables.

Cigariers

Cigarier (CA13)
Dégât de cigarier (CA13)

Ce charançon de 6 à 8mm a des reflets métalliques allant du vert cuivré au rouge grenat.

Polyphage, cet insecte s’attaque à la vigne mais aussi aux arbres fruitiers. Les adultes apparaissent en mai ou début juin, ils se nourrissent en mordillant le limbe des feuilles. Les femelles roulent des cigares en enroulant le limbe de la feuille pour y pondre leurs œufs. Cet enroulement entraîne le dessèchement de la feuille donc une baisse de la photosynthèse. Les cigares une fois secs tombent au sol, et les larves ainsi conservées se développent au printemps suivant en adultes. Les dégâts sont rarement significatifs.

Malacosome du Portugal (CA13)

Malacosome du Portugal 

Ce coléoptère rouge de 2cm s’observe à la fois sur jeunes feuilles et feuilles âgées, qu’il dévore. L’attaque est limitée en général à quelques ceps.

Lachnaia paradoxa

Ce coléoptère ressemble beaucoup au malacosome du Portugal. De couleur rouge brique avec des points sur les élytres , il s’observe à la fois sur jeunes feuilles et feuilles âgées, qu’il dévore. L’attaque est limitée en général à quelques ceps.

Lachnaia paradoxa (CA13)

Xylena exsoleta

Cette chenille de couleur verte mesure plusieurs cm de long. De la famille des noctuelles, on l’observe ponctuellement. Elle est polyphage et s’attaque peu à la vigne.

Xylena exsoleta (CA13)

Ephippigère 

Aussi appelée boudrague, l’éphippigère est une grande sauterelle aux ailes atrophiées. L’adulte peut mesurer jusqu’à 5cm et la larve 5mm. La femelle possède un oviscape long, en forme de sabre.

Localisées au sol, les larves sont visibles fin mars et passent sur la vigne lorsque le couvert végétal au sol sèche ou est détruit. Les dégâts sont localisés : elles dévorent ou rongent tous les organes verts de la vigne.

Jeune Ephippigère (CA13)
Ephippigère adulte (CA13)

Besoin d'informations ?