Chrysopes

Ce sont des insectes de l’ordre des Névroptères, volants dans leur forme adulte. On trouve également dans cet ordre les hémérobes, très semblables aux chrysopes, et les conioptérygides. Ce sont des prédateurs généralistes bien présents dans les vignes.

Quel intérêt pour la vigne ?

Les chrysopes adultes sont floricoles et se nourrissent de pollen et de miellat, à l’exception d’une espèce. Les larves sont elles prédatrices et peuvent manger durant leur développement jusqu’à 10 000 acariens ou 500 pucerons. Même si elles préfèrent les pucerons, elles se chassent au hasard divers arthropodes peu mobiles : cochenilles, acariens, œufs et larves de tordeuses et de cicadelles, larves de drosophiles. En cas de pénurie alimentaire, elles peuvent aussi être cannibales. Elles chassent principalement la nuit et se réfugient sous les plantes le jour.

Comment les reconnaître ?

Les chrysopes adultes ont une taille d’environ 10 à 14mm, et sont généralement verts ou bruns avec des yeux dorés et des ailes translucides finement nervurées. Les larves présentent de longs crochets buccaux. Les œufs, isolés ou en groupe, sont présents sur la face inférieure des feuilles et sont portés par un filament assez long (8mm) caractéristique.

Ne pas confondre avec les hémérobes qui ressemblent aux chrysopes mais sont de couleur brune. Ils se laissent tomber en cas de choc.

A quelle période agissent-ils ?

Les femelles pondent tôt, dès la fin de l’hiver, et il y a 3 ou 4 générations de chrysopes par année.

Ils sont actifs au printemps et en été.

Où vivent-ils ?

Certaines espèces peuvent hiverner dans les cultures sous forme de cocon. Les autres vont passer l’hiver au stade adulte dans des espaces abrités des aléas climatiques (habitations, hangars…). Les haies constituent un site d’hivernage et de repos pour les chrysopes durant la journée.

Comment les préserver ? Comment les faire venir ?

La présence de fleurs à proximité dans des bandes enherbées (l’adulte est floricole pour beaucoup d’espèces) ainsi que de haies sont des éléments essentiels pour la préservation d’une population importante de chrysopes.

Estimation de présence

On peut estimer que 5 œufs pour 100 feuilles indiquent une bonne présence de ces prédateurs dans les vignes.

Besoin d'informations ?